Accès au site national de la Croix-Rouge française  
 
 
     
  Dates de formation  
 
 
  Urgence et Secourisme  
 
 
  Actions Sociales  
 
 
  Presse  
 
 
  Autres actions  
 
 
  Actions internationales  
 
 
  Unités Locales  
 
 
  Nos moyens  
 
 
  Etablissements  
 
 
  Bénévoles & Partenaires, Rejoignez nous !  
 
 
     
 
  Chiffres Clés dans le Val d’Oise

-  14 délégations locales et 21 antennes

-  200 secouristes 

-  6 instructeurs de premiers secours, 10 formateurs d’équipiers secouristes et 50 moniteurs PSC 1 

-  600 bénévoles de l’action sociale 

-  20 établissements et services 

-  1 000 salariés

Actualité

Retrouvez ici l’actualité de la Croix-Rouge du Val d’Oise.

Accès Bénévoles

 
   
   
     
  cliquez !  
     
 
Bienvenue à la Croix-Rouge du Val d’Oise

Association agréée de Sécurité Civile et agréée pour la formation du grand public, la Croix-Rouge française mène un grand nombre d’activités sur le département du Val d’Oise, des activités sociales au secourisme en passant par la santé des personnes âgées et la petite enfance.

Une richesse d’actions qui, nous en sommes convaincus, vous donnera envie de venir nous rencontrer et de partager un peu de votre temps avec notre association.

Retrouvez dans la rubrique "Unités Locales" nos coordonnées et les activités de nos unités locales.¨

Pour nous contacter : un formulaire de contact est à votre disposition.


Banque Scolaire 2012 : 1 137 kg de fournitures récoltées !

Pour la cinquième année consécutive, les magasins Cultura se sont associés à la Croix-Rouge Française pour venir en aide aux familles qui en ont le plus besoin, au travers de l’opération « La Banque Scolaire ».

Les clients étaient invités, du 11 août au 12 septembre dernier, à faire don de fournitures scolaires à la Croix-Rouge Française, dans le but d’aider les enfants provenant de milieux modestes.

Plus de 60 bénévoles se sont donné rendez-vous au magasin Cultura de Franconville et ont permis de récolter plus d’une tonne de fournitures scolaires : trousse, cahiers, crayons,...
L’ensemble de ces fournitures sera distribué ensuite aux familles suivies par la Croix-Rouge et ayant des enfants en âge d’aller à l’école ; l’atelier d’alphabétisation de l’association sera également bénéficiaire de cette collecte.

La Direction de l’action sociale du Val d’Oise remercie les bénévoles ayant participé à l’opération ainsi que les salariés de la délégation départementale ayant soutenu l’opération dans ses aspects administratifs et logistiques.


La Croix-Rouge du Val d’Oise mobilisée face aux conditions climatiques exceptionnelles

L’hiver n’avait, semble-t-il, pas encore dit son dernier mot.

dernier épisode neigeux du 11 mars 2013 nous le confirme, et c’est dans ce contexte climatique exceptionnel que la Croix Rouge Française du Val d’Oise (CRF95) s’est mobilisée pour venir en aide aux services publics de secours.

Devant l’alerte « neige » émise par Météo France, la Croix-Rouge Française décide de lancer une pré-alerte auprès de ses équipes de secours et d’activer sa base départementale dès le lundi 11 mars 2013 à 12h00.
Dans la soirée du lundi 11 mars 2013, alors que les chutes de neige s’intensifient sur le département et rendent difficile la circulation sur les principaux axes routiers, le SAMU du Val d’Oise sollicite la Croix-Rouge afin d’apporter un soutien aux services de secours en place. Trois véhicules de secours à victimes sont ainsi déployés, et directement pilotés par la cellule arrière départementale de la Croix-Rouge, rendant ainsi autonomes les effectifs engagés sur cette mission.

Le mardi 12 mars 2013, les conditions météorologiques se sont encore dégradées, et la Croix-Rouge du Val d’Oise passe alors à son état d’alerte maximum pour l’ensemble de ses bénévoles. En effet, dès le début de la journée, le SAMU du Val d’Oise fait face à un afflux important d’appels d’urgence et sollicite à nouveau les services des ambulances de la Croix-Rouge pour soutenir leur action. En outre, à partir de 9h, et toutes les heures, un contact téléphonique est effectué avec la Service Interministériel de Défense et de Protection Civile (SIDPC - cellule de crise de la préfecture départementale), afin d’ajuster les moyens déployés aux difficultés rencontrées dans le département.
A 10h05, un premier équipage de la Croix-Rouge se rend disponible auprès du SAMU ; deux nouvelles ambulances seront mises en place à 11h30, ce qui porte à trois le nombre de véhicules de secours engagés auprès du SAMU.
A 14h, devant l’importance des chutes de neige, le responsable des opérations de la Croix-Rouge décide d’envoyer deux véhicules légers sur les routes de département afin de prendre en charge d’éventuelles personnes bloquées dans leurs véhicules.
A 15h, le SIDPC indique la présence de naufragés de la route sur la D14 au niveau de Saint Gervais, et demande à la Croix-Rouge de mettre en place des structures d’accueil et d’hébergement pour celles et ceux qui seraient bloqués. L’association a donc mobilisé une dizaine de bénévoles ainsi que des moyens matériels importants pour apporter café chaud et collations aux conducteurs restés prisonniers des intempéries. 25 routiers interdits de circulation à cause des conditions météorologiques ont pu être hébergé à Magny en Vexin, en attendant une accalmie.
lits ont également été installés pour anticiper sur l’arrivée éventuelle de nouveaux naufragés au cours de la journée et de la nuit.
Dans la soirée du 12 mars, la Croix-Rouge met à la disposition du SAMU 7 véhicules de secours à personnes pour répondre à une nouvelle carence en moyens de secours ; parmi les secouristes présents, on note la présence des départements de Paris et des Yvelines, venus renforcer les effectifs du Val d’Oise déjà fortement engagés. Plus de trente interventions seront réalisées par les équipes secouristes ce soir-là.

Le 13 mars 2013 au matin, le SIDPC signale à nouveau des routiers bloqués sur la N14 au niveau de Magny en Vexin, de Cormeilles en Vexin, et à Puiseux-Pontoise. En une heure et demie, deux véhicules légers chargés de repas et de boissons chaudes, et 4 bénévoles arrivent sur place et portent assistance à une soixantaine de chauffeurs routiers.
Ces dispositifs d’urgence ont pu être levés le 13 mars à 15h, avec la hausse des températures et l’amélioration des conditions de circulation sur les axes routiers du département.

La Croix-Rouge du Val d’Oise, comme les autres délégations de France, est intervenue pendant ces trois jours avec rapidité et efficacité face à cette situation exceptionnelle, remplissant ainsi son rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics. Plus de 60 bénévoles se sont mobilisés sur l’ensemble de ces missions, et nous les remercions chaleureusement pour leur engagement et leur soutien aux services publics de secours.

 
Dates de formation :

Retrouvez toutes les formations organisées par la Croix-Rouge dans le département 95 (VAL-D'OISE)
Dates de formation